Menu Fermer

Et si la maladie était l’occasion de faire évoluer notre sexualité… en mieux ?

Bien souvent le schéma de sexualité que nous vivons au quotidien est le suivant : Libido/ Désir/ préliminaires/ pénétration/ orgasme. MAIS chez bon nombre d’entre nous, la Sclérose en Plaques amène son lot de perturbations dans l’intimité : troubles de l’érection voire impuissance, peu voire plus de libido, insensibilité/ hypersensibilité cutanée et/ou des parties génitales, troubles de l’orgasme.

Donc il nous reste quoi « juste » les préliminaires ? « Mais Delphine, si on n’a même plus envie de faire l’amour, on ne fait même plus les préliminaires ».

Et bien… STOP ALORS !!! ON ARRÊTE TOUT ! Et on trouve un autre schéma de sexualité!

 C’est l’occasion de repenser sa sexualité, de la reconstruire différemment, et surtout de s’occuper de son intimité ; Parce qu’au-delà de sexualité, j’ai plutôt envie de parler d’intimité partagée, avec sa moitié, mais également avec soi-même : parlons sensations, douceur, tendresse, sensualité, jeux… Parce qu’on ne peut pas avoir une sexualité épanouie si l’on n’a pas d’intimité, et l’intimité, ça commence simplement avec des moments de douceur, des caresses sans intention sexuelle, prendre soin de sa peau, rire avec l’autre, s’amuser avec l’autre, faire attention à soi et à l’autre…

 Bien souvent, au sein d’un couple, les deux partenaires n’ont pas le même schéma sexuel : Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises façons d’envisager la sexualité, l’intimité, il y a juste celle qui vous convient ! Et les ajustements sont d’autant plus difficiles quand l’un est malade, et l’autre pas.

Avez-vous réussi à faire évoluer votre intimité/sexualité avec/ malgré la maladie ? N’hésitez pas à venir échanger avec moi sur le sujet en MP si vous êtes plus à l’aise !

Dans un premier temps, il faut que l’envie de faire évoluer les choses soit commune, il faut en discuter, poser les choses, les mots, les intentions. Qu’à deux, vous ayez envie de recréer votre norme intime voire sexuelle ; Parlez de vos besoins, de vos frustrations, et surtout, si le dialogue a du mal à se faire, n’hésitez pas à vous faire aider par un sexothérapeute. PARCE QUE VOTRE COUPLE, VOTRE AMOUR MERITE CELA, MERITE CET EFFORT ! Il n’est jamais trop tard, et il n’y a pas d’âge !

Ensuite, les lectures peuvent vous y aider. Cela permet de se rendre compte que plein d’autres schémas de sexualité sont possibles et envisageables ! En ce qui me concerne, plusieurs ouvrages ont été fondamentaux pour m’aider à passer un nouveau cap dans l’intimité et à envisager une sexualité radicalement différente « Le Slow Sex, s’aimer en pleine conscience »/ Anne et Jean-François Descombes, « Au-delà de la pénétration » / Martin Page, et je suis entrain de lire 2 ouvrages : « Le nouveau traité des caresses »/ Gerard Leleu, « L’écologie de l’amour » -un vrai coup de cœur ce livre- / Gérard Leleu.

N’abandonnez pas votre intimité, votre sexualité. La maladie peut être l’occasion de se réinventer !

Prochaine chronique : je vous parlerai podcasts érotiques, littérature érotique, coloriage érotique !

A bientôt

Delphine

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Accept