Menu Fermer

La constipation (n°2/2) : nos bonnes pratiques/ les traitements

Hello les amis !!

J’espère que vous allez bien ! Après s’être raconté nos mésaventures de constipés, si on échangeait aujourd’hui sur nos bonnes pratiques en matière de constipation ?

Avez-vous un traitement ponctuel ou quotidien ? Suivez-vous un régime alimentaire particulier ?

Pratiquez-vous la consti-dance sur le trône (se basculer d’avant en arrière sur les toilettes) ? Merci à Sky Ko pour ce nom magique ! Utilisez-vous des laxatifs ? Faites-vous des lavements anaux ? 

242577381_143560904654457_8923282838161376900_n.jpg

Ce mal qui atteint un grand nombre de patients SEP, a bien des origines : régime alimentaire inadapté, effets secondaires de traitements/ médicaments, stress, lésions neurologiques qui perturbent le fonctionnement de notre intestin et la communication entre ce dernier et le cerveau. Cela engendre ainsi des problèmes de constipation !

Les lésions neurologiques peuvent aussi provoquer un affaiblissement des muscles intestinaux, ralentissant le transit. On peut également souffrir d’une faiblesse rectale, et ne plus arriver à expulser ses selles.

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses à ce post, racontez-nous ce qui fonctionne pour vous ! Mais surtout, parlez-en à votre médecin pour trouver le meilleur traitement/protocole.

Dans les points importants, une alimentation riche en fibres est recommandée. Vous en trouvez dans des céréales complètes (type son d’avoine, son de blé), les fruits (I love les pruneaux), les légumes, les légumineuses, les oléagineux, le jus de pruneau (le destop des intestins !), les graines de chia et graines de lin également… etc. 

Pruneaux et jus de pruneaux sont de bons laxatifs naturels en raison du sorbitol qu’ils contiennent, donc attention hein ! On ne veut pas non plus repeindre les toilettes !

Attention, enrichir son alimentation en fibres peut provoquer des ballonnements, allez-y progressivement dans l’ajout de fibres au quotidien. Vous pouvez prendre des probiotiques en complément pour diminuer les ballonnements. Encore une fois, on en parle au médecin ou à un nutritionniste avant de chambouler nos habitudes.

Boire au moins 1,5 L d’eau par jour minimum est essentiel. Il peut néanmoins être difficile pour certains de boire autant compte tenu de problèmes urinaires… Il convient donc d’arriver à trouver le bon équilibre ! En parler au médecin est donc essentiel. 

L’exercice physique, la marche, sont également fort recommandés pour lutter contre la constipation, mais ce dernier point est souvent difficile voire impossible pour bons nombres d’entre nous. 

Il existe aussi des systèmes de lavement anal ponctuel (Normacol) ou quotidien (Peristeen) quand le réflexe d’évacuation ne fonctionne plus ou difficilement. 

Pour ma part, depuis que j’ai revu mon petit déj j’y vais une fois par jour ! (un thé avec 2 fruits coupés en morceau, une C.A.S de graines de Chia moulues -riches en fibres-, 2 C.A.S de muesli bio aux céréales complètes -riches en fibres- et sans sucres ajoutés,2 C.A.S de germes de blé -riches en fibres-, un peu de noix de coco râpée -bon apport de fibres également-, pépites de chocolat -le chocolat constipe attention mais je ne prive pas de quelques pépites pour autant -.  

Je marche régulièrement, je bois au moins 1,5L 

J’essaie de manger moins de pâtes et de pizzas sur les conseils de mon médecin… mais ce n’est pas simple !  

Allez c’est à vous ! Je vous dis à mardi prochain pour une chronique tout en douceur….

Delphine

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Accept