Menu Fermer

La constipation, (n°1/2) : nos mésaventures de tuyauterie, vis ma vie de constipée

Aujourd’hui nous allons aborder un thème que bon nombre de personnes atteintes de SEP connaissent bien : LA CONSTIPATION !! Ce doux mot magique, glamour, et pourtant faisant partie intégrante de notre quotidien de sépien(ne). Aujourd’hui on envoie des paillettes… dans nos toilettes ! 

Je vous propose dans un premier temps (aujourd’hui donc) de partager nos petites mésaventures de constipation, nos moments de joie avec ce trouble intestinal. Comment cela se manifeste-t-il au quotidien pour vous ? 

La semaine prochaine on se partagera nos trucs et astuces pour mieux vivre nos problèmes de tuyauterie au quotidien.

MAIS AUJOURD’HUI… PARLONS IMPACT SOCIAL, AMOUREUX, PROFESSIONNEL : COMMENT VIVEZ-VOUS LA CONSTIPATION AU QUOTIDIEN ? Avez-vous une anecdote à partager ? 

Allez, je commence ! 

Je souffre de constipation occasionnelle, plus importante à certains moments. Parfois je ne vais pas à la selle pendant 4 jours. Je n’ai pas mal au ventre bizarrement, mais par contre… Bonjour les ballonnements à gogo !Comme j’ai un problème d’incontinence aux gaz, la constipation n’arrange rien… Ce n’est pas facile socialement … Toujours peur de diffuser une brise subtile autour de moi… Et j’angoisse énormément quand je suis avec d’autres personnes. 

Parfois s’ajoute une bonne crise hémorroïdaire au problème de constipation : Trou de balle en PLS et douleurs intenses, saignements à chaque selle, larmichette qui coule… Vous connaissez ?

Tout cela accompagne parfois d’efforts colossaux pour mettre 30 min à sortir une crotte de la taille d’une noisette ! Parce que oui, juste rester immobile et pousser, effectivement parfois ça ne fonctionne pas… Alors soit il faut se balancer d’avant en arrière, soit se tourner un peu dans tous les sens … Parfois ça fait le job; Et alors là, après un effort aussi intense pour arriver à sortir un truc de la taille d’un M&M’S, c’est la folie, l’euphorie dans ma tête : Vous voyez un stade plein à craquer avec une foule en délire dans les gradins qui se lève, hurle et applaudit parce qu’un but a été marqué ? Voilà !  

Et bien sûr, quand je ne suis pas allée aux toilettes pendant plusieurs jours, et que je vais chez mon copain ou chez des amis…. L’angoisse de boucher leurs WC est totale ! J’angoisse… Et parfois donc je me retiens… très très mauvaise habitude je sais ! Et j’étudie même l’aspect des toilettes partout où je vais : l’angle du trou de la cuvette, pour appréhender le potentiel d’évacuation de l’endroit…De peur que mes selles soient très/ trop volumineuses… De peur de devoir tirer la chasse d’eau 2 fois et de se faire griller par mes potes en mode « oulala on a fait une grosse pêche ! » 

La constipation, c’est aussi source d’angoisses sociales, pas toujours simples à gérer au quotidien ! 

Allez à vous ! A la semaine prochaine les amis ! Réfléchissez aux bonnes pratiques anti-consti !  

Delphine

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Accept