Menu Fermer

L’importance de l’hygiène de vie pour vivre avec une SEP

Tu te demandes souvent quoi faire en plus des traitements de ton neurologue pour mieux vivre avec ta sclérose en plaques. Tu es au bon endroit car nous allons parler de l’hygiène de vie et découvrir quelques astuces qui t’aideront à passer de la théorie à la pratique.

Définition

L’hygiène de vie désigne les moyens positifs et volontaires mis en place par une personne afin de conserver une bonne santé mentale et physique. Ces habitudes se font dans la sphère alimentaire, corporelles, environnementales, psychologiques et sexuelles.

Décider de changer son hygiène de vie demande du temps, de la patience et d’être accompagnée par un professionnel de santé car le corps est une biochimie complexe. Ce qui aura des effets sur ton ami n’aura pas le même effet sur toi. Je ne préconise donc pas de faire de l’auto-médication car les contres-indications et les médications peuvent demander des adaptations ou des interdictions.

1- Les aliments inflammatoires tu réduiras

Le corps lorsqu’il fait une inflammation, c’est qu’il informe le corps qu’une attaque est en train de se faire. Or, dans notre alimentation nous ingérons des produits que notre corps en excès n’arrive pas à éliminer car ils sont en trop grande quantité. Ces toxines ne devant pas être présentes dans le corps, le système d’inflammation se mets en place.

Nous nous sommes tournés de plus en plus vers des produits ultra-transformés, induit par l’industrie agro-alimentaires et l’agriculture en masse. Les pesticides, les sucres et sel raffinés dans les plats pour relever le goût d’aliments brutes n’ayant pas de saveurs car rempli d’eau….

Nous savons que les céréales raffinés, les produits laitiers de vaches, le sucre raffiné comme le sucre blanc (cassonade compris) sont des aliments qui a forte dose enflamment notre corps. Il n’est donc pas question de les éliminer mais bien de diversifier son alimentation. On rajoute par exemple plus de légumes verts dans son alimentation, on réduit les cuissons qui apportent des toxines (fritures, barbecues…), on apporte plus d’oméga 3 dans son assiette avec des poissons gras et des huiles végétales…

Des petits gestes du quotidien dans son alimentation qui permettent de réduire son inflammation, diminuer les ballonnements et stopper la constipation chronique.

2- L’activité physique tu pratiqueras

Il est essentiel de bouger un minimum car le corps a besoin de ses mouvements pour vivre et sortir de la sédentarité. Il n’est pas question là que du sport car nous ne sommes pas tous en capacité de courir, faire du yoga ou encore du foot… mais l’activité physique s’est aussi de la marche, faire le ménage, aller nager (c’est un sport très doux qui soulage les articulations et ton poids est moins lourd dans l’eau).

D’un point de vue biologique. l’activité physique permet de faire fonctionner tes muscles, détendre ton esprit et libérer des endorphines dont les hormones du bonheur. Pour ta santé mentale et physique l’activité régulière te sera bénéfique.

Un challenge est d’ailleurs en cours sur Sep’avenir pour réaliser des planches et renforcer sa ceinture abdominale. Ta ceinture abdominale même si elle ne se voit pas toujours est essentielle, sans ça le haut de ton corps ne tiendrait pas sur tes jambes. Tu vois toi aussi tu as des abdos.

3 – L’hydratation tu t’obligeras

Qu’il est difficile d’avoir le réflexe de boire suffisamment dans la journée et pourtant c’est un test vital. Tout d’abord parce que la majorité de ton corps est composé d’eau, que ton corps réagit aux pleines lunes tout comme l’océan… il est donc indéniable que l’être humain a besoin d’une bonne hydratation.

L’hydratation, en plus de permettre une bonne élasticité de ta peau, est nécessaire pour que tes organes émonctoires et notamment les reins puissent éliminer toutes les toxines qui se trouvent dans ton corps.

Si tu n’arrives pas à boire suffisamment, tu peux faire des infusions de tisane aux fruits froides, ajouter du concombre, de la menthe, des framboises congelées ou encore du citron pour qu’elle est un meilleur goût. Des applications existent mais tu peux aussi te mettre un rappel dans ton téléphone toutes les heures pour boire de l’eau.

4- Le stress, tu relâcheras

Le stress chronique est sans doute l’un des fléau de notre siècle, nous sommes soumis à l’injonction d’aller toujours plus vite, d’avoir des informations et une efficacité immédiate, des injonctions sociales d’être parfait…. Et puis il y a la gestion de la maladie, des rendez-vous, des stress de passages dans les IRM, aux angoisses pour certains des piqûres…. Tout cela vient également encrasser au fur et à mesure ton corps si le stress n’est pas libéré.

Pour cela tu as pleins de solution : de la méditation, à la sophrologie; tu peux également faire appel aux fleurs de Bach, à l’aromathérapie. Tu peux tout aussi bien prendre un carnet et écrire ta gratitude ou tes pensées positives du moment, le tout est de trouver ce qui te fais du bien.


Je vous retrouve pour une nouvelle chronique chaque 3ème mardi du mois et le mois prochain on parlera de comment se passe un rendez-vous chez un neurologue américain, toute une aventure.

On se retrouve sur Facebook (team sepwarriors) et sur Instagram @sepavenir.

Alexandra, sépienne et naturopathe diplômée au Québec (Canada)

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Accept
Decline