Menu Fermer

SEP et troubles de l’érection

Bonjour tout le monde ! 

Tout d’abord, un grand merci aux hommes qui m’ont livré leurs vécus, leurs témoignages. Merci de votre confiance les gars ! J’ai même eu un témoignage du Québec ! 

N’hésitez à réagir sous ce post, à nous donner vos trucs et astuces, les choses qui ont fonctionné ou pas pour vous, comment vous le gérer au quotidien ! Pardon… j’ai encore écrit une grosse tartine…

  • 1er point en préambule : ça suffit avec la péné ok ? ( péné = pénétration) ! 

Pour beaucoup de gens, la sexualité rime avec pénétration. S’il n’y a plus ou peu d’érection => pas de pénétration possible ou de pénétration suffisamment longue pour atteindre l’orgasme pour les deux partenaires => Ainsi plus ou peu de pénétration => plus ou peu de plaisir => plus ou peu de vie sexuelle. C’est la merde. Mais pas du toutttttt STOPPPP !! Les orgasmes et le plaisir ne dépendent pas seulement de la pénétration! Il y a mille et une manière d’avoir du plaisir en dehors de la sacro-sainte pénétration et heureusement!

En même temps, on nous apprend qu’il y a un vagin/ un anus d’un côté (enfin celui-ci on en parle moins !), un pénis de l’autre, le tout s’emboîte, et PAF ! Ça fait des Chocapic. Je caricature un peu la chose, mais pour beaucoup, préliminaires + pénétration : c’est ça faire l’amour. Alors que NON ! Faire l’amour, c’est avoir, donner et partager du plaisir, sous toutes ses formes ! 

La péné c’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique ok ? 

De même, avoir du désir n’a rien avoir avec l’érection. Lisez le témoignage ci-dessous.

  • 2ème point : bienveillance, ouverture d’esprit

Lionel m’a confié avoir eu des problèmes d’érection lors d’un rencard chez une femme, et ne pas avoir été capable d’aller « jusqu’au bout » (donc jusqu’à la pénétration). Et le pire me dit-il, « c’est que l’envie, le désir étaient là !! Je trouvais cette femme canon, sexy ! ». Elle lui a dit plus tard par message : « désolée mais pour moi la sexualité c’est trop important ». Ouverture d’esprit et bienveillance = zéro. La sexualité ne se résume pas à la pénétration et heureusement ! Mais c’est un apprentissage à faire, pour les hommes comme pour les femmes !

L’ouverture d’esprit et la bienveillance sont absolument primordiales ! La bienveillance du ou de la partenaire, mais aussi envers vous-même ! Arrêtez de culpabiliser. Et surtout cela n’entache en rien votre virilité, votre masculinité, votre intelligence, votre douceur, et toutes ces choses incroyables que nous pouvons/ vous pouvez faire avec nos/ vos doigts, nos/ vos langues, et nos/ vos si petites charmantes portes de derrière…

Non avoir des troubles érectiles ne doit pas vous faire renoncer au plaisir Messieurs ; Le point P (prostatique) ça existe (je ferai aussi une chronique sur le sujet) ! Alors, je sais que ce n’est pas facile, mais pourquoi ne pas envisager une façon différente d’explorer votre sexualité, pour vous, votre bien-être ? Qu’en pensez-vous ? Dites-nous ce que cela vous inspire. 

  • 3ème point : en parler à son médecin

Ne lâchez rien. Le dialogue avec le personnel médical c’est un premier pas essentiel. Vous ne vous sentez pas à l’écoute en consultation ? Allez en parler à un autre médecin/ neurologue. Certains hommes prennent des médicaments (cachets, languettes orodispersibles…) et cela leur a changé la vie ! D’autres voient un/une psychologue-sexologue , car les troubles érectiles peuvent avoir une origine psychologique, à ne pas sous-estimer ! Certains ont trouvé une solution auprès d’un urologue ou d’un andrologue (le gynéco des mecs). Dites-nous ce qui a marché pour vous ! 

Les troubles érectiles peuvent aussi être liés à des problèmes urinaires, c’est pourquoi il est vraiment important d’en parler à votre médecin ! 

A très bientôt

Delphine

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Accept