Menu Fermer

Sclérose en plaques et problèmes sexuels : à qui j’en parle ?

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien !

Cette rubrique s’adresse autant à Monsieur qu’à Madame. Vos retours sont toujours les bienvenus alors n’hésitez pas ! Partagez-nous aussi votre parcours dans la prise en charge de vos symptômes sexuels.

La Sclérose en Plaques met en effet notre sexualité et notre intimité à rude épreuve tout au long de la maladie. Et souvent on ne sait pas trop vers quel professionnel se tourner pour en parler…. 

La première personne à qui en parler : c’est à votre partenaire !! Il est essentiel d’arriver à communiquer sur le sujet de manière libre et bienveillante avec sa moitié. 

Plusieurs origines aux troubles sexuels, notamment :

  • L’origine psychologique.

Ex : Benjamin se fait diagnostiquer une SEP => gros choc => dépression => troubles de l’érection, du désir. 

  • L’origine physique, physiologique ou neurologique. 

Ex : Benjamin a une nouvelle poussée => lésion médullaire => troubles de l’érection. 

  • Ou encore Benjamin travaille énormément en ce moment => il rentre épuisé => troubles du désir et/ou de l’érection.

Ok super Delphine, mais à qui j’en parle ? Je suis perdu(e)… 

  • Il faut dans un premier temps en parler à votre médecin traitant, et/ou à votre neurologue. 

Je comprends que ce ne soit pas facile d’en parler, mais c’est un premier pas essentiel. Parce que si on ne dit rien à notre neurologue, il/elle peut tout simplement se dire que tout va bien de ce côté-là comme vous ne manifestez aucune gêne d’ordre sexuelle. 

Donc d’un côté nous avons le/la neuro qui n’ose pas en parler, car d’une part il/elle n’est pas toujours à l’aise sur le sujet, et d’autre part il/elle peut se dire (à tort bien sûr) « s’il y a des troubles sexuels le/la patient(e) m’en parlera ». Pas du tout. Tout le monde n’est pas forcement à l’aise pour parler de son intimité. 

De l’autre côté, il y a le/la patient(e), qui n’ose pas, qui se dit que si le neurologue ne lui pose pas de questions sur la sexualité c’est que cela ne doit pas être important, ou pire encore ou que cela n’a forcément rien à voir avec la SEP et qu’il n’y a pas de troubles/ d’atteintes sexuels dans la SEP ! 

Donc les gars, les filles, le premier pas vers une bonne prise en charge des troubles sexuels, C’EST D’EN PARLER ! 

  • Mesdames vous avez également la possibilité d’en parler à votre gynécologue. La mienne m’avait orientée vers un médecin sexologue, compte tenu d’un mail adressé  à ma neurologue resté sans réponse.
  • Pour ces messieurs, il est possible d’en parler à un urologue, ou autre spécialiste peu connu, l’andrologue, qui s’occupe également des problèmes sexuels masculins, comme l’urologue le fait.
  • Il y a bien sûr les médecins-sexologues, les psychologues sexologues, les sexothérapeutes. Ce sont des professionnels formés à la prise en charge des troubles/symptômes sexuels.

Le médecin sexologue, l’urologue ou l’andrologue vont dans un premier temps déterminer la cause du trouble sexuel, essayer de comprendre son origine.

  • Je vous conseille également 2 sites internet sur lesquels vous pouvez prendre un rendez-vous téléphonique ou en visio avec un/une sexologue, et cela peut être une première étape pour en parler, notamment quand on a peur d’en parler face à face avec un professionnel, ou aussi qu’on ne peut plus se déplacer comme on le voudrait :

=> mia.co est dédié aux femmes (notre génialissime Charlotte Tourmente y exerce !)

=> charles.co est dédié aux hommes

Je trouve que c’est une super initiative. Vous trouverez sur ces plateformes des professionnels de la santé sexuelle, médecins sexologues, infirmiers/ infirmières sexologues, sexologue spécialisée dans la sexualité post grossesse, andrologues, urologues…. 

A mardi prochain les amis et prenez soin de vous ! 

Delphine 

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Accept